« "Little Children": avertissement vain | Accueil | Jean-Claude Brialy »

Commentaires

Un bédéiste dans l'âme mais qui n'a pas le feu sacré

Ce qui se préssentait déjà à l'époque du "bar des maudits" se confirme : notre ami Antoine est doté d'un joli coup de crayon. Serait-il passé à côté d'une prometteuse carrière ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.